Introduction

La Loire est un fleuve qui prend sa source à 1 408 mètres au Mont Gerbier de Jonc dans le département de l’Ardèche. Elle se jette dans l’Océan Atlantique après avoir parcouru 1 013 kilomètres. Plus long fleuve de France, son bassin versant est de 117 000 km2,  soit un cinquième du territoire français.
Longtemps « endormi » le fleuve a laissé quasiment un siècle de répit aux riverains (la dernière grande crue étant celle de 1907) mais la crue de décembre 2003 a rappelé que ce risque est bien réel. Cette crue bien qu’impressionnante aux yeux des riverains, nous montre surtout que les Plus Hautes Eaux Connues de 1856 ou 1866 ne sont donc absolument pas à écarter de notre esprit.
Comment les hommes ont-ils organisé et aménagé leur territoire pour répondre aux différentes crues de la Loire depuis le XIXème siècle ?
Nous avons décidé de choisir cette problématique car la Loire fait partie de notre quotidien, en effet nous avons déjà subi quelques crues.
Pour étudier les différentes crues de la Loire du XVIIIème siècle jusqu’à nos jours, nous allons nous situer tout particulièrement à Cosne-Cours/Loire dans la Nièvre car pour nous cela est plus simple d’avoir des contacts et des informations.
Nous allons répondre à cette question en étudiant les particularités des crues de la Loire et son historique avant d’analyser l’évolution des aménagements et les principes de précaution au fil des crues du XVIIIème siècle à nos jours. Enfin nous verrons les différentes critiques sur les aménagements, les limites et ses conséquences.

Photo de la Loire à Cosne/Loire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site