Conclusion

La Loire est un élément naturel que l’on ne peut contrôler et qui lorsqu’elle décide de sortir de son lit vient bousculer notre quotidien.

De nombreuses crues se sont produites, notamment depuis le XIXème siècle (puisque c’est notre délimitation temporelle d’étude). Ces débordements de la Loire, qu’ils soient minimes ou au contraire assez fort causent souvent divers problèmes notables, ainsi l’Homme a commencé à chercher des solutions, des aménagements à effectuer pour limiter les dégâts engendrés. Des ponts, des gares, des levées furent détruits, des maisons et des rues englouties, des arbres déracinés, une faune et flore endommagées etc… Au fil du temps et des crues, l’homme a appris à se préparer et à faire face à tout cela en s’organisant et en construisant des aménagements de façon à réduire au maximum les ravages provoqués par le fleuve. Ainsi, petit à petit barrages et déversoirs furent construits, des canaux de dérivations pour éviter les montées d’eau ont été mis en place, les digues furent exhaussées et renforcées, des opérations d’écrêtement commandées par le centre de gestion d’Orléans sont effectuées comme expliqué précédemment (déstockage préventif de la retenue puis un écrêtement et un déstockage du volume emmagasiné pour ramener la retenue au niveau normal d’exploitation). Les levées et les champs d’expansion permettant de ralentir et stocker l’eau sont également aménagés.

Mais la prévention passe aussi par la mise en garde de la population en cas de risque de crue, fin XIXème déjà des lois étaient établies pour avertir les citoyens d’un département donné. La population est dans l’obligation d’être informée sur les risques encourus, ce grâce à la loi du 22 juillet 1987. La loi du 13 juillet 1982 elle impose aux assureurs d’indemniser les victimes de catastrophes naturelles.

Des sites internet tels que Météofrance.fr, vigicrues.fr ou encore DREALcentre.fr ont également été créés et ont pour but la prévision et l’étude des phénomènes météorologiques et la prévention de la population des risques naturels et les zones d’exposition à ceux-ci. L’état a également développé des « plans de prévention » permettant de ce fait une meilleure anticipation et protection des phénomènes de crues. Des simulations sont aussi effectuées pour se parer à d’éventuels problèmes qui pourraient survenir.

L’homme se doit d’entretenir ses constructions et aménagements de façon à obtenir une protection maximale.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×